Gardiens Éternels Registres officiels des Gardiens Éternels - Guilde Horde JcE et JdR - Les Clairvoyants

Aventures en Azeroth

[BG] Hylea, prisonière des glaces

Votre vie, votre destin, vos histoires resteront à jamais dans les annales d'Azeroth. Venez conter ici vos aventures les plus passionnantes !

[BG] Hylea, prisonière des glaces

Messagede Hylea » 26 Sep 2010, 16:27

Attaque contre Quel’Thalas

Toute la ville s'agite devant l'événement dramatique qui devrait surgir sous peu, les Hauts-Elfes de Quel'Thalas courent et hurlent, la nouvelle était arrivée quelques heures auparavant et s'est répandu telle une trainée de poudre. Arthas et ses troupes de morts-vivants marchent droit sur la cité...

Nous avons peu de temps, j'entends les soldats s'organiser au dehors et le peuple s'affoler. Qui aurait cru cela possible de la part d'un prince de Lordaeron, serviteur de la lumière, et ancien allié à notre noble cause ? Pourtant c'était vrai, mais du haut de ma tour au magistère, j'ai besoin de calme. L'agitation ambiante me trouble et l'arrivée fracassante de mon assistante Aeron n'arrange rien.

- Mais que faites vous enfermée ici Hylea, vous n'êtes pas au courant ? Le fléau fonce droit sur nous !
- Silence. Restez calme Aeron, et ne troublez pas ma concentration.
- Nous avons besoin de mages ! Nos confrères sont presque déjà tous au sommet des fortifications !
- Je sais bien ce qui se passe, difficile de l'ignorer avec toute cette agitation.
- Alors…. vous venez ?
- Faites moi confiance, l'incantation que je prépare est bien plus importante que toute ce brassage au dehors.
- En quoi est-ce plus important si ce n'est pour nous sauver du désastre imminent ?
- Précisément. Cette incantation pourrait bien nous éviter le pire, allez avec les autres, je reste ici pour terminer, je vous rejoins après.
- La participation de tous est vitale, je vous en supplie dépêchez vous !


Expérience interdite

Tandis qu'Aeron repart en courant, je me replonge dans le vieux journal de mon père. Je m’appelle Hylea Sulivan et je n’ai pas eu la chance de connaitre mon père, mort très jeune dans une explosion arcanique. Lui aussi avait soif d'apprendre toujours plus sur la magie et travaillait sur une vague arcanique qui pouvait canaliser puis relâcher une énergie d'une puissance inouïe. Je ne veux pas que mon père se soit sacrifié vainement pour la gloire de mon peuple. Depuis 5 ans déjà, j’étudie les grimoires et journaux qu'a laissé mon père, dans le but de comprendre les raisons de son échec, et ceci malgré les avertissements répétés de ma mère qui ne souhaite pas voir le drame se reproduire.

Depuis un moment, je pense avoir cerné l'incroyable puissance de la vague arcanique et surtout la raison de son instabilité. L'énergie arcanique brute se canalise par petites quantités sans difficulté et se relâche lentement sur la durée. Elle peut encore provoquer des petites explosions, mais la concentration nécessaire à la vague pour stabiliser sa réaction va bien au-delà des capacités elfiques, un peuple pourtant bercés de magie depuis toujours. Je maîtrise la magie du givre depuis toute petite et j’espère ainsi obtenir un niveau acceptable d'endothermie pour activer l’incantation sans risque de dissipation chaotique.

Incantation salvatrice

Le moment du grand test arrive. J’observe une dernière fois le couloir de la tour pour m’assurer que personne n’est présent, puis je verrouille la porte de la grande salle d’études. Au centre de la salle, je commence à concentrer l’énergie arcanique cryogénisée… Après quelques secondes, l’énergie apparaît au creux de mes mains et des petits pics de glace en émanent sans se dissiper. Le test semble concluant. Il faut faire vite, je me précipite au sommet de la tour du magistère depuis laquelle j’observe avec stupeur les armées qui arrivent à l’horizon.

Il ne faut plus perdre une minute, je me concentre de nouveau et démarre l’incantation qui pourrait repousser le fléau de Quel’Thalas. Rapidement, l’énergie arcanique fuse au creux de mes mains et les petits pics de glace apparaissent. L’énergie se concentre encore et encore, il m’est de plus en plus difficile de rester concentrée, l’énergie des arcanes s’agite de plus en plus et je dois générer un froid toujours plus intense et lutter contre lui.

Au bout de quelques minutes, et tandis qu’Arthas continue d’approcher dangereusement, je suis pris d’une sorte de malaise et n’arrive plus à sentir mes mains et mes bras. La fatigue des études et le grand froid généré semblent avoir raison de ma grande concentration. L’incroyable se produit alors : la quantité astronomique d’énergie de givre se concentre sur moi et m’emprisonne dans une sphère de glace d’une impressionnante solidité, et la vague tant espérée explose sur place, réduisant en cendres la tour du magistère.

Prison de glace

Sur les débris de la tour, le majestueux bloc de glace gît, intact. En son centre, incapable de bouger, je ne parviens plus à résister au froid. Je ne ressens plus mon corps et une grande fatigue me gagne, je vais s’endormir, et probablement pour longtemps. Pourtant mon esprit résiste, et je ressens comme une sorte de bien-être intérieur. J’ai comme l’impression que je résisterai infiniment à ce bloc. Peut-être est-ce la sensation que tous connaissent avant la mort.

Quelques heures plus tard, je ne parviens plus à distinguer les formes, et entend de loin l’assourdissant grondement du fléau et de la bataille qui fait rage. Il était bien prétentieux de penser détenir une si grande puissance, et l’histoire se répète. Finalement, j’entre tristement dans une profonde léthargie. Ma mission est un échec, j’en paye le prix, et Quel’Thalas également.

Ces temps de guerre et de chaos marquent alors la déchéance du peuple des Hauts-Elfes, réduits à une poignée. Je reste alors dans les ruines de la tour, dans une ville détruite et abandonnée.

Réveil glacial

C'était il y a six ans. Et durant tout ce temps, Je suis restée dans mon caveau de glace, plongée en pleine léthargie, inconsciente du danger et de toute cette misère qui s'est abattu sur mon peuple.

Au fil de ces années, mon peuple s’est peu à peu réveillé, motivé, et l’ancienne cité de Quel’Thalas est en reconstruction partielle. Les elfes de sang, baignés dans les arts des arcanes et plus forts que jamais, rebâtissent une impressionnante capitale. Dans les ruines à l’ouest, quelques elfes luttent encore contre les dérives arcaniques et les déshérités qui ont succombé à la folie du mana.

Alors qu’il lutte contre ces élémentaires déréglés, un jeune sergent trouve par hasard un bloc de glace, parfaitement conservé, avec une jeune fille en son centre, qui semble dormir profondément. Apporté à la flèche solaire, le bloc est examiné par la magistrice Erona. Ce bloc si intense ne pouvait avoir été généré que par un excédent de mana. Paradoxalement, Erona estime que seule une concentration d’énergie arcanique peut en inverser l’effet. Elle approche le bloc d’un cristal des arcanes géant et entame une incantation… des wyrms de mana apparaissent tout autour et attaquent la glace…

Je gis alors au sol, endormie. Placée en observation à la flèche solaire, Je peux enfin reprendre mon souffle, et me réveille peu à peu. Je découvre maintenant un monde qui semble très familier, et pourtant si nouveau…
Hylea
Archimage de Quel'Thalas et Chancelière des Gardiens Éternels
Hylea
Chancelier
Chancelier
Avatar de l’utilisateur
 
Messages : 477
Inscription : 16 Sep 2010, 22:53

Re: [BG] Hylea, prisonière des glaces

Messagede Hylea » 26 Sep 2010, 16:27

Une année complète s'est écoulée maintenant, et la jeune Hylea a repris confiance en elle. Avec une grande sagesse dont elle manquait autrefois, elle entreprit la titanesque tâche de devenir de nouveau Archimage de Quel'Thalas pour venger son peuple et le mener vers la lumière.

Avec l'aide de fidèles amis elfes, les Gardiens Éternels voient le jour et recrutent des alliés pour mener à bien cette mission. Peu à peu, ce rassemblement soudé progresse vers des contrées toujours plus hostiles en quête d'aventures et de victoires pour la grandeur des elfes et l'honneur de la horde !

Ce matin là, Danfar entre au Quartier Général des Gardiens avec une étrange lettre manuscrite soigneusement pliée dans une enveloppe un peu ancienne, et regarde Hylea d'un air confus.

- Un nouveau candidat tu crois ?
- Incroyable, Tandrine aurait encore fait notre promotion auprès des jeunes recrues de Lune-d'argent ?
- Non, la lettre a été confiée à Miltoril par la magistrice Erona de l'île de Haut-Soleil.
- Erona, tu veux dire l'elfe qui m'a aidé dans ma période de convalescence l'an passé ?
- Il semblerait, Miltoril dit que tu comprendras sans doute.


Hylea prend la lettre tendue par Danfar et observe la calligraphie sur l'enveloppe. "Pour Hylea, de la part d'une amie". Cette écriture, ce style, semblent resurgir d'outre-tombe. Une myriade de souvenirs se bousculent dans son esprit troublé. Sans dire un mot, Hylea part s'isoler dans sa chambre. Elle ouvre la lettre délicatement, le cœur battant et les mains tremblantes...
Hylea
Archimage de Quel'Thalas et Chancelière des Gardiens Éternels
Hylea
Chancelier
Chancelier
Avatar de l’utilisateur
 
Messages : 477
Inscription : 16 Sep 2010, 22:53

Re: [BG] Hylea, prisonière des glaces

Messagede Hylea » 26 Sep 2010, 16:28

Très chère amie Hylea,

C'est avec une immense joie que j'ai appris de la magistrice Erona que tu avais survécu à l'incroyable explosion que j'ai vu de mes yeux lors de la grande guerre contre Arthas et sa légion. J'ignore comment tu as fait, et j'espère l'entendre de vive voix dès que nous le pourrons. Pour ma part, j'étais sur les tours de garde de Lune-d'argent pendant l'assaut, lançant comme tu me l'avais appris quelques éclairs de givre et tempêtes de glace pour ralentir l'assaut de l'ennemi.

Malheureusement comme tu as pu le constater par toi même dans les ruines de notre capitale, notre adversaire en surnombre a rasé et pillé nos murs et le puits de soleil, source de notre magie. Pour une raison que j'ignore encore aujourd'hui, un certain nombre de nos mages, dont je faisais partie, ont été enlevés par les troupes d'Arthas dans un but semble-t-il expérimental, lié à notre maitrise de la puissance arcanique.

Nous fûmes transportés dans le grand nord, bien au delà encore de notre capitale, sur un continent connu sous le nom de Norfendre, dans des contrées glaciales que quelques uns de nos frères survivants ont connu peu après pour défier Arthas en cette fin de troisième guerre. Malheureusement, je crains que ces elfes durent s'allier à un démon des plus dangereux et cela m'a bouleversé. Prisonnière du fléau, je ne sais guère plus que les quelques conversations que j'ai pu surprendre, mais il m'apparait inévitable qu'Arthas prépare quelque chose et qu'un jour, nous devrons combattre de nouveau.

...


Hylea tourne la lettre pour découvrir la suite de cet incroyable récit d'une amie qu'elle pensait perdue à jamais et vaincue dans l'honneur.
Hylea
Archimage de Quel'Thalas et Chancelière des Gardiens Éternels
Hylea
Chancelier
Chancelier
Avatar de l’utilisateur
 
Messages : 477
Inscription : 16 Sep 2010, 22:53

Re: [BG] Hylea, prisonière des glaces

Messagede Hylea » 26 Sep 2010, 16:28

...

Au cours de ma captivité, j'ai pu entrevoir les horreurs du fléau et la corruption de ce continent. Ma maîtrise limitée des énergies du givre n'était d'aucun secours devant les colosses gelés qui servaient de gardes. Peu à peu, la magie que je contrôlais jadis se tarissait tout comme ma maîtrise du froid qui pourtant formait les murs de nos geôles.

Les quelques mois qui suivirent furent décisifs, je découvrais en moi une force plus profonde que toute magie, une lumière qui me réchauffait et une puissance sacrée qui luttait contre l'environnement hostile et les indélicatesses de nos hôtes. Cette force intérieure me soignait, me préservait. J'ignorais jusqu'alors qu'elle fut en moi, peut-être qu'un être bienveillant m'avait pris en pitié, qu'il m'avait illuminé et donné les moyens de m'en sortir. Pour la première fois, je priais qu'il en soit ainsi.

L'opportunité de cette délivrance ne tarda pas à se présenter. Une attaque d'étranges nains, aussi étonnante que cela puisse paraitre, occupait les gardes de la prison quand un boulet de canon démolit une partie de nos geôles. Nains, géants, et gardes squelettiques s'entremêlaient au dehors, dans un chaos indescriptible. Je m'éclipsais au plus vite en direction du sud dans l'espoir d'y trouver une embarcation.

Près d'un petit ponton, je rencontrais une autre créature impressionnante mais paisible, semblable à un tauren, qui pêchait seule près de sa petite cabane. Il s'agissait d'un Taunka, avec qui je ne pus malheureusement faire plus ample connaissance. Il ne pouvait prendre le risque d'attirer l'attention du fléau. Il me confia quelques pièces d'argent et m'orienta vers un ami gobelin plus à l'est. A la nuit tombée, j'étais sur un navire vers le sud, en direction de notre ancienne cité.

Au petit matin, j'arrivais sur l'île de haut soleil, près d'une partie dévastée de Lune-d'argent que tu dois bien connaitre. Il y avait beaucoup à reconstruire, j'allais désormais m'y employer. On m'a conté que vous aviez réuni de fiers et valeureux aventuriers pour lutter ensemble et reconstruire notre royaume, j'espère avoir l'occasion de te revoir un jour avec tous tes compagnons d'aventures, et je persiste à croire que votre lutte vous mènera bientôt en Norfendre.

A très vite,

Faith Castillo
Prêtresse de Lune-d'argent

Hylea n'en revient pas de cette excellente nouvelle, et rédige à son tour une missive qu'elle confie aux meilleurs coursiers de Lune d'argent, il lui faut revoir son amie au plus vite !
Hylea
Archimage de Quel'Thalas et Chancelière des Gardiens Éternels
Hylea
Chancelier
Chancelier
Avatar de l’utilisateur
 
Messages : 477
Inscription : 16 Sep 2010, 22:53


Retourner vers Aventures en Azeroth



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron